Toc toc qui est ce ?

Je me prénomme Camille et je suis une lédonienne de cœur de 26 ans (qui a toutes ses dents). Hyperactive, la tête fourmillant de mille projets, ma vie se partage principalement entre mon boulot d’infirmière d’un côté, et mes diverses passions de l’autre. Pas toujours simple de combiner les deux, mais avec de la volonté, on parvient à faire de la place pour tout le monde. Ce blog me permet de réunir à un seul et même endroit toutes les passions qui me font vibrer jour après jour.

Mes passions

..: LA PÂTISSERIE :..

En grosse gourmande que je suis, la pâtisserie est ma passion numéro 1, qui combine à elle seule douceur du palais, beauté des yeux, perfectionnement du geste technique… Je voue une véritable admiration à certains personnages tels que G. Lenôtre, P. Hermé, C. Felder, S. Bouillet, C. Lignac, P. Conticini, C. Michalak… et ne perds pas une seule occasion de déguster une petite douceur sucrée. Quelques instants de libres ? Une envie de créativité ? J’enfile mon tablier, je me plonge dans leurs recettes et je m’essaye à la réalisation de desserts qui en général ravissent les papilles de mon chouchou. Un rêve ? Une petite session pâtisserie en compagnie de ces grands noms de la gastronomie sucrée française. Je suis, depuis juin 2016, détentrice du CAP de pâtisserie que j’ai passé en candidate libre, par pure passion…

..: LA PHOTOGRAPHIE :..

Je suis toujours partie du principe que la vie est courte et que les souvenirs s’estompent beaucoup trop vite. Du coup, je m’essaye à la photo depuis quelques années déjà. Je suis passée du simple compact au Bridge NIKON, et désormais, j’immortalise la vie avec un Réflex NIKON D3200. La photo, c’est capturer un instant, un détail, de façon unique. Personne ne pourra jamais réaliser exactement la même photo que vous, tout dépend de l’œil du photographe, de son état d’esprit au moment de cliquer sur le bouton, et c’est ça qui me plait !

..: L’ECRITURE :.. 

Ayant un papa écrivain, j’ai toujours été bercée dans la douceur des mots, je l’ai toujours vu assis derrière son bureau à gratter du papier ou à taper sur son ordinateur (pas trop fort je vous rassure). Et en bonne fille à papa qui se respecte, j’ai voulu faire pareil (pas du tout avec le même talent…). Du coup, j’ai gardé cette passion de coucher sur le papier ou sur l’écran ce qui me passe par la tête, du journal intime aux petites nouvelles, à l’essai d’un roman entier… Maintenant, j’écris sur le web, et ce n’est pas toujours un exercice facile. Réussir à transmettre à travers des mots nos ressentis, nos envies… un vrai challenge au quotidien.

..: LA MODE :.. 

Très longtemps je ne me suis pas intéressée à la mode. Ayant un côté un peu garçon manqué dans mes loisirs, je préférais de loin les parties de cache cache aux sessions déguisements de princesse lorsque j’étais petite. En grandissant, je trouvais que c’était une perte de temps. De plus, ayant toujours eu une morphologie de ronde (« Tu es un O ma chérie », dirait Cristina Cordula) et les magazines nous renvoyant sans cesse des images de mannequins structurales, j’ai mis pas mal de temps avant de pouvoir me rendre compte que la mode, c’était aussi pour les femmes en chair, que l’on pouvait s’affirmer à travers ce que l’on porte, mettre en valeur certaines facettes de notre morphologie, en estomper d’autre, se créer et s’affirmer en tant que femme. Aujourd’hui, sans être une acheteuse compulsive, j’aime faire attention à mon look, trouver le petit détail dans une tenue sur lequel les gens vont s’arrêter et qui fera toute la différence. Un vrai défi.

..: LA CRÉATION MANUELLE :..

Je peux, sans me vanter, dire que je suis une touche à tout (cela ne veut pas dire que je réussis tout, bien au contraire). J’aime créer avec mes mains. Alors je créé… Couture, scrapbooking, origami, point de croix, restauration de meubles… Tout y passe. J’ai ce besoin frénétique de tout essayer (au grand damne de mes parents dans mon adolescence et de mon chouchou aujourd’hui). Mon appartement, c’est un peu la caverne d’Ali Baba et il mériterait d’avoir quelques pièces supplémentaires (un graaaaaand atelier, le rêve quoi). J’aime partir de matières premières, brutes et arriver à un produit fini. Quand je le tiens dans mes mains, je peux me dire : « Héhé, c’est moi qui l’ai fait ».

..: LE WEB :.. 

Papa ayant toujours écrit, j’ai toujours vécu avec un ordinateur. Je me souviendrais toujours du premier Power Point que l’on a réalisé ensemble (je devais avoir 7 ou 8 ans), il y avait des petites coccinelles qui bougeait lorsque l’on cliquait sur un lien. Je m’éclatais. Internet, c’est venu un peu plus tard, vers mes 11-12 ans. On habitait en Polynésie française à ce moment là, et on était encore bien loin de la fibre (l’océan, ça ralentit les avancées techniques). Je me souviens qu’il fallait aller à la médiathèque du coin acheter des crédits pour avoir accès à internet. Et puis est arrivé internet en illimité, où ma mère se battait avec moi pour que je n’y passe pas mes nuits (mais en même temps, quelle superbe invention). Et maintenant ? Et bien maintenant, on est connectés H24, partout, avec tout le monde… Quelle sacrée évolution en 15 ans…

Pourquoi ce blog ?

Je voulais un endroit où réunir tout ce qui me tient à cœur. Dans une société où l’on peut partager des informations avec tout le monde, je voulais pouvoir transmettre, moi aussi, mes passions avec des personnes des quatre coins de la France, de l’Europe (et pourquoi pas du monde !). J’ai bien sur commencé beaucoup plus jeune sur la plateforme Skyrock, et puis ma vie professionnelle a fait que j’ai du délaisser ce moyen de partage. Aujourd’hui, je suis prête à revenir, à écrire, à photographier, à pâtisser, à partager !!

Et sinon dans la vraie vie ?

Je suis Infirmière Diplômée d’Etat depuis maintenant 5 ans (rien à avoir avec le monde du Web, mais les deux ne sont pas incompatibles), et depuis 1 an, formatrice en institut de formations sanitaires et sociales. J’adore mon métier, c’est un fait. Cependant, il y a 3 ans, je suis tombée gravement malade. Maladie auto-immune et tout le bla bla, pas de traitement existant et surtout une prise de conscience que la vie est très courte, que tout peut s’arrêter du jour au lendemain et qu’il faut profiter de chaque instant. Du coup, j’ai décidé d’assouvir mes envie en terme de passions. On peut donc dire que la journée je suis infirmière, je fais un métier qui me passionne, et que pendant, mes instants libres, je m’adonne à mes passions et à la création de ce bébé.

 

 

En vous souhaitant une très bonne lecture, je vous souhaite une excellente journée !! N’hésitez pas à me contacter si vous avez la moindre question.