Bonjour Joli Monde !

Petit post un peu nouveau par ici. Mais j’avais envie de partager avec vous mes 3 dernières lectures. Je ne sais pas si j’aurai le temps et l’envie de faire une vidéo pour chacun de ces ouvrages. Cependant, je voulais quand même partager ces lecture avec vous. Alors… c’est parti !

Lecture 1
LE VOLEUR DE GUIRLANDES

de Jacques SERENA

J’ai reçu cet ouvrage grâce à une masse critique sur Babelio. Malgré le résumé proposé pour chaque livre de masse critique, je ne savais pas trop à quel genre de récit m’attendre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai été surprise.

Le voleur de guirlandes n’est pas un récit narratif tel que l’on pourrait s’y attendre. Pas d’histoire ficelée, pas d’intrigue particulière, pas de rebondissement nous mettant hors d’haleine. Cependant, c’est un beau plaidoyer sur l’amour, l’espoir, l’imagination, le rêve… Tout ce dont j’avais besoin au moment où je me suis plongée dedans.

Ce petit livre d’une cinquantaine de page se lit facilement, même si le style d’écriture est différent de ce que j’avais pu lire jusqu’à présent. De longues phrases ponctuées d’un grand nombre de virgules, qui reproduisent à merveille l’état d’esprit du personne principal.

Un livre qui selon moi pourrait se résumer en une toute petite phrase, « L’espoir fait vivre ».

Lecture 2
LA MEILLEURE DES VIES

de J.K. ROWLING

Le dernier livre de Rowling est en réalité le discours qu’elle a prononcé en 2008 à l’occasion de la remise des diplômes dans la célèbre université de Harvard.

Pas de critique à faire de ma part. Difficile de critiquer un discours hors contexte. Cependant, j’aime beaucoup l’instance avec laquelle elle démontre les « bienfaits » de l’échec ou en tout cas en quoi l’échec nous fait grandir.

L’importance également de l’imagination ainsi que la place que chaque individu peut jouer dans la société, si maigre soit son influence.

En résumé, un beau discours plein de bienveillance, motivant et encourageant dont les diplômés, ont, je l’espère, profité.

Le petit plus ? L’aspect créatif de ce petit livre où chaque page est décoré par de jolis dessins, inspirants, rend cette lecture particulièrement inspirante.

 

Lecture 3
TROIS JOURS ET UNE VIE

de Pierre LEMAITRE

Je ne connaissais pas, avant de lire ce livre, le genre littéraire qu’est le thriller psychologique. Ce livre fut une belle découverte, écrit par l’un des maîtres en la matière, même si ce style d’écriture ne m’emballe pas plus que ça. En effet, j’ai besoin de suspens, d’être tenue en haleine durant ma lecture, comme je peux l’être lorsque je lis un roman policier. Chose qui ne fut pas le cas ici.

Il est difficile d’écrire une critique sur ce livre sans en dire trop… Un petit garçon, une erreur, une histoire qui le suivra toute sa vie… Et un sentiment cruel d’impuissance.

Ici, ce n’est pas avec un sentiment d’angoisse ou de peur que j’ai lu ce roman, mais un sentiment de partage de l’impuissance du personnage principal. Quoi qu’il fasse, quels que soient ses choix, son passé reviendra toujours à la charge. C’est ce qui fait de ce personnage un personnage attachant.

Bien que le thriller psychologique ne soit pas mon genre littéraire de prédilection, j’ai dévoré ce livre en deux jours. J’ai adoré l’aspect multitemporel de ce roman. En effet, nous suivons le personnage principal de ce roman à travers trois époques de sa vie qui se succèdent. Une temporalité beaucoup plus longue que les romans classiques. Ce style en rajoute au sentiment d’inéluctabilité et de tragédie que vit le personnage principal. L’écriture est fluide. L’histoire particulièrement bien ficelée ce qui lui donne une dimension terriblement réaliste.