Bonjour Joli Monde

Lorsque je parle des mes journées (surchargées, il faut bien se l’avouer) j’entends souvent dire : « Mais comment fais-tu ? », « Tu ne dors donc jamais ? », et j’en passe. Alors, rassurez-vous, je dors, plutôt beaucoup même, mais je pense que le secret d’une journée bien remplie et productive (c’est mieux, parce que si c’est pour brasser de l’air, ça ne sert pas à grand-chose), c’est l’ORGANISATION. Mes deux trucs à moi, ce sont les listes (les fameuses To Do List, j’en ai plein, de toutes les couleurs, pour tout et n’importe quoi…) et ma routine matinale. Et c’est aujourd’hui de cela que j’aimerais vous parler.

Une routine matinale, qu’est-ce que c’est et surtout, à quoi ça sert ? Il faut tout d’abord prendre conscience que votre organisme est une grande machine. Elle a besoin d’un peu de temps pour se mettre en route le matin et qui « rame » un peu à chaque installation de nouveau programme, comme un ordinateur en quelque sorte. Le but de la routine matinale, c’est de lui inculquer des habitudes, afin que le démarrage se fasse en douceur. Mais surtout, qu’à la fin de la journée, tous vos projets soient réalisés. Si vous changer d’heure de réveil tous les jours, si un matin vous rester traîner au lit et que l’autre vous décidez d’aller courir le marathon, votre petit corps va avoir du mal à suivre votre rythme.

La planification

Alors allons-y… Je vais commencer par la veille au soir. Tout d’abord, je programme ma journée du lendemain, ou plus précisément, je mets à jour ma planification (tous les dimanches, je planifie grosso-modo la semaine à venir). Cela veut dire que je vérifie mes rendez-vous et je que planifie ce que j’ai prévu de faire dans la journée. Et là, je dis merci aux To Do List. Ménage, courses, courrier auquel il faut que je réponde, article à écrire. Tout y passe avec, si possible, un créneau horaire. Au moins, pas (trop) de surprises le lendemain, je sais à peu près ce que j’ai à faire. La veille, je prépare également mes vêtements et mon sac de travail (comme quand j’étais petite). Comme ça, pas besoin de perdre du temps à se décider le lendemain matin. Une fois que cela est réalisé, zoup, au dodo.

Un réveil matinal

Le lendemain matin, réveil à 5 heures et là, la journée commence… Tout d’abord, quelques étirements dans le lit, histoire de réveiller les muscles et les articulations en douceur. Cela me permet d’éviter de mettre 30 minutes à me lever (au sens locomoteur du terme). Une fois debout, bisou au chéri, un coucou aux plantes et directement la salle de bain pour un bon coup d’eau froide sur le visage. Ca réveille, ca dynamise et j’ai tout de suite les idées plus claires.

Ensuite, ce qu’il faut savoir, c’est que ce n’est pas parce que vous dormez que votre corps ne travaille pas, bien au contraire, il est même en pleine activité (digestion, mémorisation, respiration…). Il convient donc, après 7 à 8 heures de sommeil, de l’hydrater un bon coup.

Le verre de vitamines

Du coup, la première chose que je bois est un grand verre d’eau tiède avec du jus de citron à jeun. Pourquoi de l’eau tiède ? Tout simplement pour que mon organisme se remettent au travail en douceur (je vous rappelle qu’il faut beaucoup d’énergie à votre corps pour réchauffer de l’eau glacée, alors que de l’eau tiède, plus proche de votre température corporelle, permet de redémarrer doucement). Ensuite, le citron est un fruit formidable, riche en nutriments (potassium, vitamines, calcium…). Mais surtout riche en vitamine C, qui est un puissant antioxydant participant à la stimulation du système immunitaire. Alors oui, ça fait beaucoup de citrons dans le mois, mais je vois une réelle amélioration de ma forme physique et de ma capacité de concentration. Mon état de santé général est également meilleur depuis que je réalise ce petit « rituel ».

Prendre soin de soi

Après cette dose de vitamine, place au yoga pendant environ 30 minutes. Le but de ma pratique est surtout de gagner en souplesse. De faire en sorte que ma maladie ne soit pas trop handicapante dans la vie de tous les jours. Donc étirements, respiration, musculation du dos… Et j’enchaîne avec 10 minutes de méditation à ma façon. Plutôt une manière de me recentrer sur moi-même et de me remplir d’énergie positive pour bien débuter la journée. Lorsque je suis vraiment motivée, je pars à la salle de sport (qui ouvre à 6 heures). J’essaye en général de faire 30 minutes de marche / vélo ou elliptique, puis vient le tour de la musculation (j’adore ça !).

En ce moment, je n’ai pas faim le matin. De plus, je m’intéresse de près à la médecine ayurvédique. Du coup, je privilégie un mélange d’épices le matin dans une grande tasse d’eau chaude. Mon mélange gingembre + cumin + piment + cannelle + jus de citron + miel accélère mon métabolisme. Cela me permet d’être en forme. Par contre, je vous avoue que j’ai souvent un petit creux vers 11 heures mais pas avant. Mon déjeuner à une grande place dans mon alimentation, mais ça, c’est une autre histoire.

Body positive

Si je suis à la salle, je me douche sur place, sinon, direction la salle de bain. Une bonne douche et un peu de maquillage. Prendre soin de soi, chaque jour, afin de favoriser le « body positive », soit l’acceptation de son corps, qui va quand même nous suivre durant un bon bout de temps. J’ai appris, au fil des années, à m’accepter telle que je suis. A aimer la personne que je suis physiquement.

Les choses qui fâchent

Avec tout ça, il est en général 7 heures. Prenant le travail à 8 heures 30, il me reste encore plein de temps avant le début de ma journée de travail. En général, je passe un peu de temps sur le blog puis je m’attaque aux choses qui fâchent : rangement, ménage, lessive, vaisselle, repas pour le repas de midi… Il est 8 heures. Je pourrais rentrer sereine ce soir, en sachant que tout cela est déjà fait. Il me reste 30 minutes pour régler quelques paperasseries (courriers en attente, comptes bancaires à vérifier…).

Globalement, lorsque je rentre le soir après ma journée de travail (aux alentours de 17 heures la plupart du temps), il me reste pas mal de temps pour moi. Lire, écouter de la musique, créer, aller au ciné… Toutes les choses « désagréables » du quotidien ont été réalisées le matin. Ainsi, je peux profiter de mon amoureux, m’occuper de mes petites plantes. Ou alors me détendre dans un bon bain, prendre du temps pour moi (massage, gommage…), m’occuper du blog…

En conclusion

Je reste persuadée que les premières heures de la journée sont celles où nous sommes le plus productif. C’est donc en m’imposant cette petite routine (même si la contrainte du début finit par devenir une habitude rassurante) que je parviens à aller chanter deux fois par semaine, à prendre des cours de dessin, à préparer mon CAP de cuisine (après celui de pâtisserie), à m’occuper du blog, à prendre des photos, à écrire et à profiter de mon amoureux. Je suis consciente de ne pas avoir de vie de famille à proprement parler, et je ne peux qu’imaginer la difficulté que peuvent avoir certains parents à gérer et leurs enfants, et leur maison, et leur boulot et leurs passions (s’il leur reste un peu de temps). Mais pour l’instant, je profite au maximum de cette « liberté » pour remplir ma vie au et réaliser le plus de projets possibles.

Et vous ? Dites-moi en quoi consistent vos petites routines, vos petites habitudes et si cela vous permet de vous dégager plus de temps pour vous.