Bonjour Joli Monde ! 

Pour celles et ceux qui me suivent depuis un certain temps, j’avais déjà commencé un Projet 52 l’année dernière qui c’était révélé être un fiasco total… Bref… Bonne résolution de cette année (même si j’avais dit que je n’en prendrais pas), j’ai décidé de remettre cela cette année. Sous une nouvelle forme. A deux… L’amoureux aux photos, moi aux textes (comme d’habitude me direz-vous)… Parce que chaque cliché raconte une histoire, je vous propose de les lire au fil des semaines, tous les dimanches…

 

Elle rêvait de Venise depuis sa plus tendre enfance… Pourquoi ? Parce que cette destination était empreinte pour elle d’images romantiques… Elle se voyait se promener main dans la main avec son amoureux, longer le bord du canal, voir les gondoles… Elle espérait qu’un jour, l’amour lui permettrait de réaliser ce voyage dont elle rêvait tant.

Les années passaient. Les histoires d’amour aussi. Mais son rêve restait quant à lui bien ancré dans un petit coin de sa tête et de son cœur. Et puis un jour, elle rencontra celui qui deviendrait, quelques années plus tard, son époux. 

Un jour, elle lui avoua son doux rêve de voyage. Un voyage main dans la main, cœur sur le cœur dans la ville des amoureux. Il entendit. Comprit l’importance que revêtait ce voyage aux yeux de sa chère et tendre. Et lui promit qu’un jour, eux aussi, réaliseraient ce voyage, ensemble. 

Et ce jour arriva. Elle s’émerveillait de tout ce qu’elle voyait. Remplissait sa tête d’images et son cœur de souvenirs. Un jour, alors qu’ils rentraient d’une journée découverte sur des îles voisines, ils s’arrêtèrent sur un petit pont. Furent émerveillés par les couleurs que revêtaient les habitations de cette ville. Par le charme que conférait les petits canaux qui la traversaient. Ses yeux brillaient, mille étoiles s’y reflétaient. Il la regarda. S’aperçut à quel point cette vue la troublait. Décida d’immortaliser ce moment présent pour lui rappeler, au fil des années, l’émotion qui l’occupait en ce moment précis. 

Malgré la nuit tombante, l’absence de lumière, il ajusta avec précision les réglages de son captureur d’images. Tenta le tout pour le tout. En observant cette image, il fut satisfait. Satisfait parce qu’elle reflétait exactement ce qu’elle aimait. Des couleurs roses, d’un pastel discret, le charme d’un petit canal, les petits ponts sous lesquels ils étaient passés quelques jours auparavant en gondole… Il était persuadé que cette photographie lui permettrait de se souvenir à quel point elle avait aimé cette ville. 

Ce cliché, observé de façon rapide, nous ferait presque croire à une prise de vue en plein jour. Si ce n’est, après avoir regardé avec attention les petits détails qui ne trompent pas, les lumières artificielles encadrant certaines fenêtres… 

Détails techniques de la photographie
Nikon D3200
18mm – F/3.5 – 1s – ISO 800

Photographie prise à Venise (Italie) le 28/12/2017 par Maxf92