Bonjour Joli Monde !

Je ne sais pas vous, mais moi, lorsque l’on me parlait du Jura en primaire, je m’imaginais de grandes montagnes enneigées, froides, parfaites pour faire du ski, mais bien loin du lieu idéal pour la baignade. Jusqu’à il y a peu, j’étais loin de me douter que le Jura et la région Franche Comté dans son ensemble, possédaient un nombre incalculable de lacs aux couleurs incroyables où il fait bon de se tremper les pieds lorsque le thermomètre extérieur atteint les 30°C (elles sont bien loin mes montagnes enneigées).

Nous sommes donc partis avec l’amoureux pour une petite randonnée pédestre au-dessus de ces fameux lacs dont on nous parlait régulièrement (Narlay, Ilay, Petit Maclu et Grand Maclu). Je vous avais déjà parlé (ici) il y a quelques temps de notre volonté de faire de la rando dominicale (ou non) une petite habitude healthy, sport, plaisir. Et même si nous n’avons pas forcément respecté cette volonté pendant plusieurs mois, nous voilà repartis !

Au programme, trois heures de marche, 200 mètres de dénivelé et un panorama absolument fantastique !

Tout commence par un fabuleux petit escalier perdu au milieu des bois… Lumière tamisée… Chants des oiseaux… Honnêtement, c’est un peu comme si j’avais pénétré dans la forêt de Brocéliande.

Les 100 mètres qui suivent ce petit escalier sont particulièrement douloureux, pour les cuisses, j’entends… Ca monte dur… Mais une fois en haut, on ne regrette pas le panorama. Comme une dangereuse sensation de liberté… Totale !

Mais ce n’est pas terminé ! Ce point de vue est loin d’être le plus impressionnant… Encore quelques mètres (tout en suivant les balises pour ne pas se perdre dans les petits chemins), et LE belvédère est enfin devant nous ! Une pure merveille… Regardez-moi la couleur de l’eau. Extraordinaire !

Le temps de se poser quelques minutes sur un banc isolé. Profiter du paysage. Se vider la tête. Profiter de l’instant présent. Et il est déjà l’heure de redescendre, quelques trois heures plus tard.

Les cuisses ont chauffé le lendemain. La fatigue s’est faite ressentir, mon état de santé n’étant pas au mieux de sa forme en ce moment, mais je garde de ces vues un souvenir ému… La nature fait tellement de jolies choses… C’est donc les yeux pleins de couleurs et la tête pleine de souvenirs que l’amoureux et moi-même songeons déjà à notre prochaine randonnée… Affaire à suivre donc !

Un grand merci à l’amoureux pour ses photos, que vous pouvez retrouver sur son compte Instagram, ici.

Et vous ? Qu’est-ce qui vous émerveille en balade ?