Bonjour Joli Monde,

Il y a quelques temps, je prenais la route pour une petite semaine de vacances au bord de la Méditerranée. Mais qui dit Méditerranée dit soleil. Et le soleil et moi, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on n’est pas copains.

Habiter trois ans à Tahiti n’aura pas changé les choses. Je suis, enfin ma peau, est toujours aussi sensible au soleil. Que ce soit à 8 heures du matin, en plein mois d’avril, cela n’y changera rien. Quand vous faites de la photosensibilisation (une sorte d’allergie aux rayons UV si vous préférez), peu importe la saison, votre peau réagira toujours.

La petite chose positive, c’est qu’à force d’entrainement dans ce domaine (et je pense ici aux longues heures passées dans des bains froids, aux séances massages pour tenter d’hydrater la peau, aux coups de chaud à 40°C) je connais mon corps, ses réactions mais également comment empêcher celles-ci. Je fais désormais la guerre au soleil, tout en m’exposant à ses rayons, mais avec quelques petites astuces faciles à suivre. Allez, on y va…

La crème solaire

Et oui, c’est LA base. Toutefois, il y a des petites choses à savoir concernant la crème solaire.

Premièrement, la grande majorité des crèmes solaires agissent seulement en surface de la peau. Certes votre peau, ce que vous voyez, est protégé grâce à la crème, toutefois, les rayons UV ont un pouvoir de pénétration impressionnant. Du coup, ce sont les couches plus profondes de votre peau qui récupèrent les rayons et là… Ouille les brûlures.

Deuxième, beaucoup de crèmes solaires sont en réalité un mélange d’eau et d’huile. Lorsque vous vous exposez au soleil, l’eau, sous l’action de la chaleur, s’évapore. Il ne restera alors plus sur votre peau que l’huile. Résultat… Vous brûlez.

Troisièmement, choisissez un indice de protection maximal (50 ou 50+). Ce n’est pas parce que vous vous protégez avec un indice élevé que vous ne bronzez pas. Cela mettra peut-être un peu plus de temps, mais toujours dans le respect de votre peau.

Tout ça pour vous dire que j’ai passé 25 ans (je rigole, mais pas tant que ça) à tenter de trouver LA crème solaire idéale et que c’est désormais chose faite. La crème DAYLONG EXTREME 50+  a la particularité de pénétrer les couches profondes de la peau et donc de protéger en profondeur. La technique ? On applique 15 à 20 minutes avant l’exposition afin que le produit puisse faire effet. On peut se baigner (elle est très résistance à l’eau) et surtout, on n’oublie pas de renouveler l’application toutes les 2 à 3 heures.

Les heures d’exposition

Cela peut paraître évident, mais ça ne l’est pas toujours : on évite l’exposition entre midi et 16 heures et si toutefois on doit s’ensoleiller à ces heures là, on se munit de lunettes de soleil, d’un chapeau et pour les personnes intolérantes, de la combinaison complète (gants en coton, tee-shirt manches longues…).

La post-exposition

Il est très important de prendre soin de sa peau APRES l’exposition au soleil, que vous soyez brûlé, ou pas. L’action du soleil dessèche votre peau et celle-ci a besoin d’être nourrit. Je vous promets, elle vous dira merci. J’ai longtemps été adepte des gels après solaires et autres crèmes aux vertus magiques (sur le papier), aux parfums délicats… Mais depuis que je fais très attention à ce que je mets sur ma peau, je n’utilise plus que de l’huile de coco.

C’est bien simple… Sur les cheveux, sur la peau, en masque, dans mes cosmétiques… Je l’utilise partout. Additionnée à quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie, elle deviendra votre meilleure crème après solaire. L’huile essentielle de lavande calmera les brûlures tandis que l’huile de coco hydratera votre peau.

Les accessoires INDISPENSABLES 

Bon, après avoir parlé de crème, de chapeau, de lunettes de soleil… Il me reste à vous parler d’un petit truc indispensable : le plaisir !!! Alors enfilez votre maillot de bain, choisissez-vous un bon bouquin et hop !!! A l’eau !

Et vous, quelles sont vos astuces pour contrer les rayons du soleil ?