Bonjour Joli Monde !

Qui n’a jamais eu envie de changer littéralement de peau ? Trop grasse ? Trop sèche ? Bourrée d’imperfections ? De rougeurs ? Je fais partie de ces personnes qui ont longtemps perçue leur peau comme une ennemie numéro 1. Passant de l’état « peau de croco » à celui de « calculette ambulante », j’ai vécu ma période adolescente et les éruptions cutanées qui s’en suivirent comme un véritable calvaire. Aujourd’hui réconciliée avec mon enveloppe protectrice, je voudrais vous parler de ma skin care routine, ou comment je suis (enfin) parvenue à prendre soin d’elle.

Les boutons d’acné sont la hantise de beaucoup d’ados. Je n’ai pas échappé à la règle. Visage défiguré, cicatrices voyantes, couche de fond de teint de plusieurs millimètres d’épaisseur pour tenter de « cacher la misère ». J’ai eu le droit d’essayer divers traitements (dont le fameux ROAC**** et ses effets secondaires), d’appliquer des dizaines de lotions sur mon visage… Quand cette période s’est enfin calmée, deux autres calvaires sont entrés dans la vie : la maladie de Verneuil et le syndrome de Gougerot (dont je vous parlerai de façon détaillée un peu plus tard). Pour faire simple, il faut associer Verneuil à de gros abcès qui poussent de façon anarchique dans les endroits les plus improbables (aisselles, plis de l’aine, sillon inter fessier, en sous mammaire…) et le Gougerot à une sécheresse extrême de la peau et des muqueuses. Résultat : peau couverte d’abcès, qui tiraille, que rien ne parvient à hydrater…

Je ne vous citerais pas le nom de tous les produits que j’ai pu essayer pour satisfaire mon épiderme capricieux. Toutefois, depuis quelques temps, je prends lentement la direction d’une consommation éco-responsable, et cela passe aussi par un choix plus raisonné de mes produits de beauté. J’ai donc évincé la grande majorité des produits que j’utilisais pour me tourner vers des substances plus naturelles, moins chimiques, moins agressives… comme les huiles végétales et les huiles essentielles. Et le résultat et plutôt satisfaisant. Je suis même parvenue à établir une skin care routine qui me satisfait pleinement !

Le matin

Pour réveiller sa peau et la débarrasser de ses impuretés nocturnes, rien ne vaut un bon bol d’eau fraîche sur son visage. Idéale pour stimuler la micro circulation et resserrer les pores, cette petite bouffée vous permettra également de vous réveiller.

Après avoir sécher (avec délicatesse, c’est-à-dire en tamponnant) son visage, j’applique un de mes petits roll-on magiques de 10 ml. Celui-ci est rempli d’huile végétale d’abricot, additionnée de 15 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree (ou arbre à thé). Ce mélange permet à ma peau d’être hydratée, tonifiée et prête pour le maquillage (de plus en plus léger). Après 3 semaines d’utilisation de ce mélange, ma peau est hydratée en profondeur (adieu les petites peau mortes), plus lisse et rayonnante. Les cicatrices anciennes de mon acné sont estompées.

J’applique pour finir un baume hydratant maison sur mes lèvres (dont je vous donnerai la recette, si cela vous intéresse) à base de beurre de cacao et d’huile végétale d’abricot pour hydrater mes lèvres en profondeur.

Tous les matins, je prends également une gélule remplie de curcuma. Je réalise ces gélules moi-même, cela me permet de faire des économies et de savoir exactement ce que je mets dans mes petites gélules. Un sachet de curcuma (choisissez un curcuma de qualité), des gélules vides (disponibles en pharmacie, gratuitement ou à très petit prix la plupart du temps) et le tour est joué. Pour moi qui déteste le goût de cet épice, c’est un bon compromis.

Le soir

J’ai troqué mon démaquillant habituel contre de l’huile de coco. Même si cette huile est peu intéressante d’un point de vue nutritionnel en cuisine (malgré son goût fabuleux), elle peut rapidement devenir votre meilleur allié en cosmétique. Pour cela, il vous suffit de réchauffer une petite noisette d’huile de coco au creux de vos mains, de l’appliquer sur votre visage et de retirer votre maquillage à l’aide d’une lingette écologique lavage et réutilisable. Votre peau est démaquillée et hydratée pour la nuit. Je n’utilise cette huile que le soir car, contrairement à l’huile d’abricot, elle est très grasse.

L’huile de coco me sert également de crème hydratante pour l’ensemble du corps. En entretien sur les zones « classiques » (bras, ventre) ou bien en traitement de choc pour les zones très sèches (coudes, pieds, genoux), cette huile est juste magique !

J’applique également de l’huile de coco sur l’ensemble de ma chevelure une heure avant de la laver. Cela laisse le temps à l’huile de pénétrer à l’intérieur même de la fibre capillaire et de l’hydrater en profondeur.

Avant de me coucher, une seconde gélule de curcuma, et hop, au dodo !

1 fois par semaine

Malgré toute l’hydratation que vous pourrez lui apporter, votre peau se régénérant quotidiennement, les cellules mortes seront toujours présentes. Afin de purifier et d’exfolier votre épiderme en douceur, j’ai un petit secret : un gommage maison, assez doux pour être adapté à l’ensemble du corps.

Vous buvez du café dans une cafetière classique ? Surtout, ne jetez plus votre marc de café. Ce produit à mille et une utilisation possible, y compris dans les soins du corps.

Laissez sécher votre marc de café et entreposez le dans un endroit frais et sec. Une boite hermétique fera très bien l’affaire. Veillez juste à ce qu’il soit bien sec avant de le mettre dedans, sinon, il risquerait de moisir.

Une fois par semaine, prélevez quelques cuillères à soupe de marc de café (la quantité dépend de l’étendue du gommage que vous souhaitez réaliser) et mélangez-le à de l’huile d’olive. Vous devez alors obtenir une sorte de « pâte » un peu visqueuse. Utilisez ce mélange comme un gommage classique en réalisant des rotations sur la zone que vous souhaitez traiter. Laissez agir 5 minutes et rincez. Vous obtiendrez une peau lisse, douce et hydratée grâce à l’action combinée du marc de café et de l’huile d’olive.

=> Huile essentielle de Tea Tree : huile essentielle antibactérienne qui s’emploie à merveille sur les boutons d’acné et les abcès. Elle est également tonifiante (c’est ma potion magique).
=> Huile végétale d’abricot : huile connue pour son effet anti-âge et rajeunissant sur tous les types de peau, elle a l’avantage de donner bonne mine et de ne pas laisser de film gras à la surface de la peau après l’application.
=> Huile de coco : sur la peau, elle a des propriétés protectrice, adoucissante et émolliente. Elle peut également être utilisée sur les cheveux pour leur (re)donner brillance et vigueur.
=> Huile d’olive : riche en vitamine E et polyphénols, elle est un allié de choix contre le vieillissement de la peau. Elle permet également à votre peau d’être protégée et assouplie.
=> Curcuma : son pouvoir apaisant et antioxydant pour la peau est assez stupéfiant.

Tous ces produits sont disponibles dans les magasins bio, spécialisés ou bien sur internet. Pour ma part, j’achète beaucoup en ligne, sur le site AromaZone. Je suis persuadée que l’utilisation de produits moins agressifs, plus écologiques est bénéfique, et pour nous, et pour notre environnement. Il est difficile de changer ses petites habitudes du tout au tout, mais en y allant progressivement, un pas après l’autre, nous pouvons modifier notre façon de consommer au quotidien.

Souvenez-vous donc de l’effet que peut avoir un battement d’aile de papillons…