Bonjour joli monde,

Je ne sais pas vous, mais pour moi, l’hiver est synonyme de journées froides (surtout dans le Jura), courtes, peu ensoleillées… Un coup de blues, un petit coup de déprime est vite arrivé durant cette saison. Mais la période la plus difficile à supporter pour moi dans cette saison, c’est l’entre deux. Cette courte période entre la fin de l’hiver et le début du printemps. Le temps qui fait le yoyo avec un coup moche, un coup beau…  Je sais que c’est durant cette période de l’année que je suis la plus vulnérable et il ne m’en faudrait pas beaucoup pour rester au lit toute la journée. J’ai donc décidé de prendre le problème à bras le corps cette année et de vous présenter mes petites astuces bien être, think positive et tout et tout pour rester au top !

Première astuce

Sortir, se bouger ! Et oui. Ca fait du bien au moral, ce n’est pas qu’une légende. Alors, avec le chéri, on n’est pas sportifs pour deux sous, mais on a la chance d’habiter dans une région magnifique, avec des paysages splendides et des sentiers de randonnée multiples. Du coup, on a mis au point un petit rituel : chaque week-end, une nouvelle randonnée. C’est bon pour les fesses, les cuisses et la tête (et en plus, cela nous permet de prendre de chouettes photos).

Deuxième astuce

Think positive ! Entre le réveil trop tôt le matin, un collègue qui vous casse les pieds, un coup de klaxon mal placé… On a vite fait de perdre son sourire. Alors, pour pallier à cela, tous les soirs, j’écris mes pensées positives dans un petit carnet dédié à cela. Pas la peine d’en mettre des tonnes. Une ou deux suffisent et je me rends alors compte que c’est parfois l’insignifiant d’une journée qui me rend heureuse. Et quand quelque chose dans ma journée me contrarie, mais alors vraiment beaucoup, je l’écris sur un morceau de papier et je le brûle. Comme ça, on passe à autre chose (comme le phénix renaissant de ses cendres).

Troisième astuce

Prendre du temps pour soi. C’est un peu mon (gros)problème. J’ai tellement tendance à avoir plusieurs projets en même temps, à toujours vouloir en faire plus, que j’oublie un peu que mon petit corps à aussi besoin d’être cocooner.  Du coup, je m’astreins à une petite routine pour mon plus grand bien : maquillage tous les matins (même si parfois c’est pénible, mais ça m’évitera de râler dans l’ascenseur face à mon reflet), je prends un bon bain ou une bonne douche bien chaude, je me pose dans le canapé avec de la bonne musique, une (grande) tasse de thé bien chaud et un bon bouquin…

Je rêve d’un salon comme ça… Mais chuuuut, c’est un secret

Quatrième astuce

J’utilise mon roll-on énergie. Je vous parlais il y a peu de mon envie de réaliser moi-même mes produits cosmétiques (pour relire l’article en question, c’est par ici). Ce roll-on fait partie du lot. Vous pouvez trouver ce type de produit déjà tout prêt dans certains magasins, mais j’avais envie de contrôler parfaitement ce que je mettais dedans. Je vous posterai rapidement la recette, si cela vous intéresse. Toujours est-il que ce roll-on, même s’il n’est pas magique, entendons-nous, me donne un petit coup de fouet lorsque je l’applique (à raison de 3 à 4 fois par jour). Et en plus, sa douce odeur citronnée me donne envie de voyager.

Cinquième astuce

Un peu de méditation, tous les matins. L’amoureux se réveille tous les matins à 5 heures. Même si, au début, je trouvais que c’était beaucoup trop matinal pour moi, j’ai commencé à me lever en même temps que lui. Outre le fait que je gagne près de deux heures sur ma journée, j’en profite pour méditer un peu le matin. Alors, méditation est peut-être un bien grand mot me concernant. Mais on peut dire qu’il s’agit toutefois d’un exercice d’introspection. Après ma petite séance, je suis plus détendue, mais en même temps plus réveillée, apte à vivre ma journée (et avec le sourire).

Sixième astuce

Le petit déjeuner. Pour moi, une journée énergique ne pourrait pas se faire sans un petit déjeuner adéquat. Alors, on y va ! Café, pain, œuf, laitage, fruits… Et hop ! Je suis d’aplomb jusqu’au repas de midi.

Septième et dernière astuce (mais pas des moindres)

Se reposer ! Beaucoup ! Alors, attention, se reposer ne veut pas forcément dire dormir (sinon je passerais ma vie à ronfler et en plus, je suis incapable de réaliser des siestes de moins de 3 heures – ce qui n’est pas du tout reposant soit dit en passant). Non, se reposer, c’est aussi se couper de toutes les éléments avec lesquels notre cerveau peut rentrer en interaction (j’entends par là les ordinateurs, les portables… Vous voyez ce que je veux dire). Toutes ces sollicitations nocives à la longue. Pas besoin de se couper du monde, mais ne serait-ce que trente minutes, avec seulement un bon livre, une petite bougie… C’est déjà beaucoup. Votre corps vous remerciera.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour parer le coup de mou de l’hiver ??